Theme Park  contact  Pascal SANCHEZ 
logo
Theme Park est heureux d’annoncer que son premier album Ă©ponyme sortira le 25 mars prochain sur Transgressive Records/Cooperative Music. Produit par Luke Smith (Foals, The Maccabees), il sort aprĂšs une annĂ©e 2012 marquĂ©e par une sĂ©rie de singles et une multitude de concerts qui ont permis au trio londonien de sĂ©duire un trĂšs large public.

De nombreux auteurs-compositeurs insistent sur la nĂ©cessitĂ© de se trouver dans un Ă©tat de tristesse, de colĂšre ou de dĂ©tresse amoureuse pour accĂ©der Ă  l’Inspiration. Miles Haughton, chanteur/guitariste de Theme Park, trio du nord de Londres, n’est pas de ceux-lĂ . “Je trouve ça Ă©tonnant que l’on puisse Ă©crire en Ă©tant triste. J’écris quand je suis pris dans une vague de joie et d’euphorie, et que j’ai envie de le faire partager. Je recherche ce moment oĂč une idĂ©e me paraĂźt tellement gĂ©niale que j’ai envie de la mettre en boĂźte, de me lever et de danser dessus. Prendre du plaisir Ă  danser et Ă  ĂȘtre celui qui a Ă©crit ce qui te fait danser, c’est un peu une double dose de bonheur.”

Cet Ă©tat d’esprit brille Ă  travers l’électro pop rythmĂ©e, euphorique, rĂȘveuse et mĂ©lodique de Theme Park. Le son de leur premier album, alliance de guitares-synthĂ©s et de dance, ne manquera pas de nous rĂ©chauffer dĂšs sa sortie aprĂšs un si long et froid hiver.

Si l’album Ă©voque des escapades dans des coins reculĂ©s du monde et des journĂ©es baignĂ©es de soleil, c’est dans un studio Ă©troit et (presque) sans fenĂȘtre de Hackney qu’il a Ă©tĂ© enregistrĂ© durant une grande partie de l’étĂ© 2012. Avec cet enregistrement, le trio – Oscar, Miles et son frĂšre jumeau Marcus (voix/guitare) – se fixait comme objectif de produire un veritable manifeste pop tout en respectant sa propre interprĂ©tation du genre.“Je veux que cet album soit apprĂ©ciĂ© parce qu’il est pop plutot que comme le premier album d’un groupe de la banlieue nord-est de Londres, explique Miles. Ce que nous visons, c’est ce type d’albums que tu Ă©coutes et dont toutes les chansons sont joliment faites. Que tout ait l’air d’aller de soi, sans effort.” Le but de ‘Theme Park’, d’aprĂšs Marcus, c’est de capturer et de figer dans le temps cette pĂ©riode si riche de la vie, entre l’école et le dĂ©but de la vingtaine.

Marcus et Miles sont nĂ©s pour faire de la musique. Jumeaux issus de la fĂ©condation in vitro (“On trainait ensemble dans le tube Ă  essai” plaisante Marcus), ils doivent leurs prĂ©noms Ă  deux grands jazzmen, Marcus Miller et Miles Davis, que leur pĂšre Ă©tait allĂ© voir en concert peu avant leur naissance en 1989. Ironie de l’histoire, c’est Miles le bassiste et Marcus le trompettiste.

Leurs parents frĂ©qeuntent la mĂȘme Ă©cole d’art que ceux d’Oscar, et plus tard, les trois futurs membres de Theme Park se retrouvent dans la mĂȘme Ă©cole primaire du nord de Londres. C’est lĂ  qu’ils font leurs armes en intĂ©grant l’orchestre de percussions mĂ©talliques. Miles et Marcus rejoignent ensuite la North London school, dĂ©crite par le Guardian comme “une acadĂ©mie de stars de rock alternatif” pour avoir vu grandir en son sein des groupes comme Bombay Bicycle Club ou Cajun Dance Party (aujourd’hui connu sous le nom de Yuck).
Theme Park ne concrĂ©tise vĂ©ritablement son projet en studio qu’à la fin des Ă©tudes des jumeaux. Oscar, lui, est toujours Ă©tudiant Ă  Leeds au moment de l’enregistrement de l’album. Le groupe sort son premier single ‘Wax’/’A Mountain We Love’ sur ParadYse, branche de Transgressive, en aout 2011. Le lendemain, ils montent pour la premiĂšre fois sur scĂšne au Lexington Ă  Londres. Depuis, le groupe a tournĂ© avec Two Door Cinema Club, Bloc Party et Bombay Bicycle Club dans toute la Grande Bretagne, et est apparu en premiĂšre partie de Florence + the Machine Ă  l’Alexandra Palace. “Toute cette histoire me paraĂźt bizarre encore aujourd’hui, parce qu’on a grandi Ă  dix minutes d’ici” confesse Oscar. “GĂ©nĂ©ralement, le stress disparaĂźt. Mais Ă  Alexandra Place j’étais nerveux du dĂ©but Ă  la fin du concert, avoue Miles. On se sent complĂštement vulnerable.”

Miles sait dĂ©jĂ  quel genre d’accueil il voudrait pour le groupe. “Vous savez, dans ces festivals, quand tout le public chante en choeur? Il y a quelque chose de grand dans cet Ă©lan universel, comme si on Ă©tait une veritable communautĂ© d’amour. J’ai un peu peur d’écrire ce genre de chanson, d’hymne, mais Ă  chaque fois que je vais Ă  un festival, j’ai envie d’entendre quelque chose qui donne ce genre de frissons. On espĂšre avoir atteint ca avec cet album.”

A reworked version of ‘Milk’ has been chosen to appear on Kitsune’s ‘Maison 12’, and there will be a remix from FrYars as part of the single package.

Having just completed a touring slot supporting Bombay Bicycle Club and with a whole host of shows coming up, including dates with Summer Camp, Neon Indian, Antlers & VICE gigs, they’re certainly keeping themselves busy through to this release.
PROCHAINES DATES
DERNIER ALBUM

Extrait musical :  (7,9 Mo)
Wax.mp3